Accueil / Vie à bord en bateau / 10 aliments qui peuvent se conserver sans réfrigérateur

10 aliments qui peuvent se conserver sans réfrigérateur

Vivre en bateau est un bel apprentissage du respect de la nature en commençant par la gestion de son énergie qu’elle soit électrique ou alimentaire! A bord rien ne se perd tout se réutilise. Nous avons des voyants de niveau pour chaque stock. Alors question énergie, on fait attention, car en mer seuls nos panneaux solaires rechargent nos batterie. Une des principales consommations d’électricité est le réfrigérateur. C’est pourquoi nous essayons de limiter son utilisation. Si vous aussi vous voyagez, à pied, à vélo, en camion ou en voilier autour du monde, cette liste des 10 aliments qui peuvent se conserver sans réfrigérateur devrait vous intéresser.

1. Les oeufs

Les oeufs se conservent sans réfrigérateur, si vous les avez acheté au frais, il faut les retourner tous les jours pour ne pas que le jaune se colle au fond, par contre si vous les avez acheté à l’air libre ils se conservent très bien 3 semaines. Petite, quand nous naviguions en famille, ma mère les faisait tremper 10 secondes dans de l’eau bouillante, cela suffisait à ce que la fine pellicule se forme à la surface de l’eau. Vous savez cette petite peau que l’on dépiaute sur un oeuf dur. On peut aussi mettre de la vaseline sur chaque oeuf mais c’est un peu laborieux!

2. Le beurre

Cela dépend de la chaleur ambiante, s’il fait trop chaud votre beurre va finir en huile! Mais si vous le gardez à l’abri du soleil dans un placard, il peut se conserver une semaine. Le mieux reste la margarine ou le beurre en pot.

3. Le fromage dur type Kraft ou Cheddar

kraft fromageJ’ai été élevé à ce fromage, vivant en Nouvelle Calédonie proche de la Nouvelle Zélande et l’Australie nous avons eu l’habitude d’emmener le cube bleu dans nos bagages pour les weekends camping sur les îlots ou en voilier. Certes ce n’est pas de la haute gastronomie mais cela dépanne bien, de toute façon dans plusieurs parties du globe, il faut faire une croix sur nos bons vieux fromages français à l’odeur si particulière 😉 Ils se conservent plusieurs mois. Les fromages à pate dur peuvent se conserver quelques jours mais guerre plus d’une petite semaine, après ils commencent à piquer, à moins que vous ne les trempiez dans de la cire.

4. Les fruits

fruits filetIl faut pourvoir les conserver dans un endroit à l’abri des rayons du soleil mais bien aéré. L’idéal est dans un filet suspendu. Attention aux fruits très murs, mieux vaut les éloigner des autres. Certains fruits comme les pommes font murir toute votre cargaison en un clin d’oeil !

5. Les légumes

Les légumes peuvent être conservés très longtemps à condition d’en prendre soin. Les légumes à racine, comme le céleri, les carottes par exemple doivent être trempées dans un bol d’eau ou conservées dans un endroit frais et aéré dans du papier journal. Idem pour vos herbes. Coupez régulièrement les feuilles fanées. Les tomates doivent être conservées bien espacées les unes des autres, l’idéal serait des cartons où les maraichers conservent leurs fruits ronds et mous comme les pêches. Le papier journal est un bon conservateur pour de nombreux fruits et légumes. Air et ombre sont à favoriser pour leur conservation.

6. Les conserves

Bien sûr cela va de soi. Cuisiner soi-même reste le mieux. Acheter vos produits frais, les cuisiner et les conserver ensuite en conserve, c’est la meilleure solution pour consommer vos aliments préférés en toute occasion. Et si vous péchez 15 kilos de dorade coryphène cela vous sauvera la mise! C’est ce que faisait nos grands-mères lorsque le réfrigérateur était encore un luxe.

7. Le pain

Le pain se conserve très bien à l’air ambiant à condition d’avoir choisi le bon. Pour partir en bateau choisissez plutôt un pain bien cuit avec une croûte épaisse. Les pains à farine complète ou semi complète se conserve mieux que les pains à mie blanche. Vous avez aussi plusieurs alternatives avec les biscottes, pain azyme, « craquottes », galettes de riz, « sao »…

8. Les patisseries et les gâteaux

En mer, on aime cuisiner, régalez votre équipage avec vos gâteaux maison. À moins qu’ils contiennent de la crème qui nécessite d’être réfrigérée, vous n’avez pas besoin de les mettre au frigo. Le mieux est de les laisser dehors sous une cloche et de mettre un morceau de pain par dessus. Les gâteaux végétaliens se conserveront encore plus longtemps.

9. Les huiles

Vous n’avez pas besoin pour conserver vos huiles ou vos vinaigrettes maison. La seule huile qui se conserve au frais est l’huile de noix car elle devient vite rance, le chanvre aussi je crois.

10. Les jus de fruits

Les jus de fruits en pack ou bouteille peuvent se conserver dehors mais doivent être consommé deux jours après l’ouverture au plus.

Si vous avez besoin d’inspiration voici les blogs de deux femmes qui m’ont beaucoup inspiré pour tout ce qui est retour à l’essentiel dans son quotidien. Elles ne produisent quasiment pas de déchet, un bocal par an, c’est dingue 🙂 Un bel exemple loin d’être utopique. Le site de Bea Jonhson et le site de la jeune Lauren.

J’aime aussi ce livre qui me suit depuis mon enfance en voilier: Cuisine du tour du monde par Lise Claris-La Fourcade. Le début du livre est consacré aux astuces pour conserver au mieux ses aliments avec les conditions du bord, ensuite on y trouve des recettes avec les produits locaux de chaque escale.

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • aliment qui se conserve sans frigo
  • nourriture qui se conserve sans frigo
  • comment conserver les légumes sans frigo
  • comment conserver viande sans frigo
  • repas camping sans frigo

Comments

comments

A propos de Sarah Hébert

Je suis la capitaine du bord mais heureusement que mon homme est là pour me compléter à merveille, notamment sur toutes les tâches ingrates style la mécanique! ;) C'est principalement moi qui tiens ce blog, j'adore partager ma passion et communiquer mon amour de la mer. Si vous avez des questions posez-les moi en commentaire, je me ferai un plaisir de vous répondre à la prochaine escale! Rejoignez-nous sur notre profil Google+

9 commentaires

  1. Nous avons découvert votre site il y a peu et nous allons suivre ça avec intérêt.
    Nous avons fait un tour de l’atlantique l’année passée sans frigo (ou presque). Quelques astuces en complément de votre article :

    Des couvertures de survie permettent de conserver (dans les fonds) :
    – du chocolat sous les tropiques.
    – du fromage.
    Pour le fromage, un sopalin imprégné de vinaigre sur l’entame permet d’éviter qu’il ne moisisse.

    Au Cap Vert et aux Canaries on trouve des yaourts et du fromage blanc ne nécessitant pas d’être mis au frais.

    Les moussespic

    • Merci Les Moussespic,
      super vos astuces on a hâte de tester, mais pour l’instant en Bretagne pas de problème vu la température extérieure!

  2. Merci pour ce partage très utile

  3. bonjour,
    a bord de notre bateau, nous n’avons toujours pas de frigo. Pour conserver un max les produits dans le lagon calédonien, nous les enveloppons dans un torchon mouillé, au vent et a l’ombre.
    Pour conserver le poisson (type pélagique), mon grand-père utilise une recette très simple : prendre un filet, le mettre dans un contenant avec 1kg de sucre et 1kg de sel fin, le laisser mariner 24h, le rincer et le conserver dans l’huile. Avec cette technique, le poisson est confit. C’est délicieux en salade ou juste en sashimi. cela permet une conservation maximale et de varier les repas 😉 .
    Bon App!

  4. Jane et Renaud "aponi"

    Chaque année nous partons en mer plusieurs semaines et nous emmenons avec nous des fruits et légumes « bio  » déshydratées préalablement avec notre déshydrateur. Cela se garde très bien plusieurs semaines, prend beaucoup moins de place et conserve les saveurs, vitamines et minéraux à merveille. A bientôt

  5. Bonjour Sarah,
    Stoppé pour raison de santé, je re-buche à fond la cuisine.
    J’ai tout repris depuis Favre et Auguste escoffier (1897). Je conçois des recettes simples et de bon goût.
    Deux points sur tes conseils:
    1: les huiles: ne pas oublier les huiles d’Olive
    – Huile de Borme les mimosas
    – Huile de la province de Chietti (italie) Prés du port de Pescara.
    – Huile tunisienne à Sfax sortie en direction de Tunis Beaucoup d’ateliers de fabrication artisanale (Sur la gauche, constructions en pierres avec grands porches)
    se conserve très bien en bidons plastiques de 5 litres. )
    La visite vaut le détour.
    – Les huiles artisanales espagnoles.
    Un petit pèlerinage au pays des huiles d’olives est indispensable avant un grand départ.
    Impératif! stocker toujours à l’abris de la lumière.

    Deuxième point le PAIN !

    Ah! le pain, le brichton, le brignolet !
    Faire le pain à bord, c’est facile, plus encore faire le pain du matin pour un petit dej ‘ sympa,
    pain du midi, diférent, le pain pour les brunchs rapides.
    Je privilégie de faire des petits pains ‘boule’ diamètre 8 à 10 cm (pas de reste, rapide pours les encas.

    Et après le pain…. Peties pâtisseries, simples, faciles et délicieuses pour les quarts de nuit.

    Une astuce: pour peser les portions en pâtisserie utiliser un petit peson électronique (pese poisson et y pendre un saut de plage.

    Et pourquoi pas, passer quelques nuits au boulot avec un vrai compagnon boulanger.

    3 ème point les épices: Je prends mes épices chez roellinger à St Malo, c’est top, j’en avais pris un max pour 2 ans Euros çà m’a tenu 2 ans (au magasin rue St Vincent super bien conseillé) ex: Testez la poudre défendue, un must!

    http://www.epices-roellinger.com/index.php?page=30

    Bien à vous , et bon vent
    Capt Patrick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge