Accueil / Préparer son tour du monde / 3 bonnes raisons d’aller au Brésil en voilier
aller au Brésil en voilier

3 bonnes raisons d’aller au Brésil en voilier

Pour l’impression d’être un explorateur des mers en arrivant presque seul au mouillage

Tibau do Sul en bateau

Ma mère m’a souvent dit, lorsque nous préparions ce voyage, que les choses seraient différentes qu’à l’époque où mes parents ont fait leur voyage en voilier . En effet, il y a 20 ans, lorsqu’on arrivait dans une baie au mouillage, les locaux étaient curieux, interrogés de nous voir et souvent très accueillants. Aujourd’hui voir un voilier arriver est presque devenu banal dans de nombreux pays. Ce n’est pas le cas dans le Nord-Est du Brésil et plus particulièrement pour nous à Tibau do Sul.

En 24 heures, la nouvelle était passée qu’un couple accompagné d’un bébé était arrivé dans la lagune. Il faut dire que Nael y est allé à grands coups de poing levés au ciel pour amadouer les pêcheurs qui passaient avec leurs barques. Nous n’avons pas vu d’autres voiliers pendant notre séjour d’un mois et demi sur place. D’ailleurs, nous n’avons rencontré que 2 voiliers depuis les îles Canaries qui venaient au Brésil ! Imaginez donc que les mouillages ne sont pas surpeuplés ici.  Mais le Brésil c’est aussi de nombreuses marinas gardées avec toutes les commodités comme le yacht club de Natal (lire notre article en cours de finalisation concernant cette escale).

Si vous avez décidé de voyager en voilier, rien de tel que le Brésil pour être dépaysé

Fernando de noronha en voilier

Le Brésil, après la Nouvelle-Calédonie, c’est mon pays préféré. J’adore cet endroit, j’y suis déjà venue deux fois, j’ai un gros faible pour la forêt amazonienne, mais j’aime aussi ce pays pour ses nombreux spots de windsurf, surf et kitesurf. Ce pays est différent de la France par sa musique au rythme percutant : Bossa nova, samba, forro. La musique toujours omniprésente est incontournable au moment du carnaval. Dans la rue, les chaises sont de sortie, le petit barbecue aussi et le coffre de la voiture est ouvert pour laisser cracher les grosses enceintes. Le Brésil, c’est aussi une langue chantante, un accent qui vous met en joie instantanément. On y parle le portugais avec des sonorités bien plus dansantes. Ici les gens sont souriants, aimables, bienveillants, que c’est agréable d’être accueillis de la sorte. On aime aussi le Brésil pour sa faune et sa flore : singes, perruches, perroquets, toucans, tatous, papillons, lamentins, dauphins, caïmans… Tout pousse au Brésil, chaque Etat a sa propre variété de fruits : siriguella, mangue, banane, fruit de la passion, caju, caja, corossol, papaye, jamelon, pomme rose, goyave… Grâce à la saison des pluies, le sol y est fertile et la végétation tropicale.

Aller au Brésil en voilier, c’est profiter de sa véritable beach culture

Tibau do Sul paddle

Nous qui vivons sur la plage de part nos activités sportives, c’est vraiment agréable d’avoir ce plus. En sortant de sa session ou pour l’accompagnateur ou celui qui garde bébé, les distractions sont nombreuses. Plage de cocotiers, barraquas, parasols, bikini, string, caipirinha, açai, musique, agua de coco… bref tout y est pour faire la fête sur la plage. Aller à la plage au Brésil, c’est un vrai spectacle. Il y en a pour tous les goûts, petites ou grosses rondeurs, seul le maillot ne varie pas trop, toutes portent la petite culotte qui rentre dans les fesses et le top qui ne cache guerre plus que le téton. Pour une femme, venir au Brésil c’est prendre une belle leçon d’estime de soi par les brésiliennes. Ici on aime son corps peu importent ses formes et on le montre ! Parfait pour se décomplexer.

Il n’y a pas assez de superlatifs pour expliquer pourquoi le Brésil est un pays qui me transporte et où je ne cesserai de retourner. Pour moi, cette nation à tout. Dommage que sa politique soit autant corrompue et que du coup la violence et les inégalités sociales y soient de plus en plus importantes. 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à lire notre road book au Brésil en voilier (article en cours de rédaction).

Comments

comments

A propos de Sarah Hébert

Je suis la capitaine du bord mais heureusement que mon homme est là pour me compléter à merveille, notamment sur toutes les tâches ingrates style la mécanique! ;) C'est principalement moi qui tiens ce blog, j'adore partager ma passion et communiquer mon amour de la mer. Si vous avez des questions posez-les moi en commentaire, je me ferai un plaisir de vous répondre à la prochaine escale! Rejoignez-nous sur notre profil Google+

Lire aussi

bébé en bateau

Les 10 essentiels pour un bébé en bateau

Elever un bébé en bateau demande d’aller à l’essentiel, car à bord l’espace manque alors …

8 commentaires

  1. Bruno & Caroline

    Bonjour,
    En préparant notre futur voyage en voilier ,nous vous avons découvert par le biais de you-tube , votre projet est un beau projet .
    Nous voyageons au travers de vos belle vidéo et posts FB , nous sommes impatients de découvrir la suite de votre belle aventure.
    Biz à vous et le beau petit Nael !

  2. philippe alleaume

    hello , bravo la p’tite famille , pour ce super voyage ,
    question : avez vous une trinquette ? a poste sur enrouleur ou sur un truc démontable ?
    et si oui , l’utilise vous régulièrement ?
    Merci
    Philippe

    • Bonjour Philippe, merci. Oui nous avons une trinquette sur enrouleur. On l’a installé avant de partir et ce fut une excellente idée, on s’en sert très souvent.

  3. Ça nous donne vraiment envie d’y aller, en plus nous avons nos amis CHRISTEL et Lionnel qui nous y pousse. Merci pour ce soleil plein de musique
    Patrick et Dylvie
    Catamarantoktok sur overdose blog

    • Et oui on le connaît bien l’équipage de Phrynée 2, un beau binôme. Ils ont pris de l’avance sur nous, on les rejoins en Guyane.

  4. Bonjour,

    Je vis à Fortaleza, pas loin de Natal, mais je rentre en France début juin pour acheter mon dernier bateau et faire la boucle: Madère, Canaries,Cap Vert,Brésil,Guyane, Arc antillais Bermudes et cap sur les Açores.
    Je suis tombé par hasard sur votre blog et votre aventure me fait saliver.
    Si vous avez besoin de quelque chose à Fortaleza, si vous êtes encore dans les parages, mouillez devant le Yacht club (j’y ai mangé il y a 3 jours)
    c’est gratuit et envoyez un mail, je vous laisserai mon tel 😉
    Profitez

    • Merci Bernard, on vient d’arriver en Guyane. A Fortaleza, on a préféré aller à la marina du MARINA PARK HOTEL car on a avait vu que les bateaux se faisait piller face au Yacht club. Et on a pas regretté. On était bien placé près de la vieille ville et à 5 min en Taxi des plages. Merci pour l’invitation, une prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge