Accueil / Carnet de voyage / 5 bonnes raisons d’aller au Maroc en voilier
marocenvoilier

5 bonnes raisons d’aller au Maroc en voilier

Lorsque nous avons préparé notre voyage, nous avons superposé la carte du monde avec celle des spots de windsurf et de surf. Résultat, il nous était impossible de ne pas aller au Maroc. La raison principale se situe à quelques kilomètres au nord d’Essaouira, un petit bled où déroule une vague splendide battue par les vents chauds de la steppe marocaine. Mais en cherchant sur internet et en discutant avec les plaisanciers, nous n’avons trouvé que très peu d’avis favorable pour la plaisance au Maroc. Peu de ports d’accueil, des zones portuaires polluées, une eau de qualité douteuse, un manque de sécurité… bref beaucoup auraient évité ce stop surtout avec un enfant de 6 mois, mais pas nous ! Bien au contraire, on vous dit tout de suite pourquoi cette escale a été riche en émotions. Voici nos arguments pour aller au Maroc en voilier.

Pour se sentir comme un conquérant des mers

Bon j’exagère un peu, ce que je veux dire par là, c’est qu’aujourd’hui nous sommes nombreux à parcourir le globe à bord de nos voiliers. Il n’est plus rare de croiser un voilier au mouillage. Alors lorsque l’on arrive dans un village, les habitants ne sont guère surpris. Autrefois, à l’époque de mes parents sur notre voilier « Gamin 3 », nous étions reçu comme de grands voyageurs. Au Maroc, aujourd’hui si vous faites notre trajet (j’enlève l’expérience de Rabat et Agadir qui sont de belles marinas mais nous n’y avons pas fait escale), vous serez surpris de voir très peu de bateaux lors de vos escales. A Mohamedia nous étions 4 voiliers sur les 2 pontons de la marina, au mouillage d’El Jadida nous étions seuls, idem à Essaouira. Sur l’eau nous n’avons croisé aucun voilier et ça c’est franchement cool!!

Pour sortir de sa zone de confort

« Bienvenue mon ami », aaaah le Maroc… c’est l’Afrique. Vous passerez par tout un tas d’émotions avant de pouvoir dire que vous avez finalement aimé ce pays et ses habitants. D’abord vous haïrez les formalités douanières et policières, puis vous rongerez votre frein face à la lenteur de chaque démarche officielle, puis vous en aurez assez d’être pris pour un porte-monnaie sur pattes et enfin vous comprendrez l’état d’esprit des marocains et ce proverbe tant apprécié « Inchala ». Et si dieu le veut, vous arriverez à profiter des paysages, des odeurs, des musiques et des sonorités orientales de ce pays aux riches facettes. Pour les petits français que nous sommes, cette expérience nous a fait grandement du bien. Vive la slow attitude à la marocaine, cette capacité à se détacher du matériel et à apprécier pleinement le moment présent.

Pour la nourriture marocaine

Coucous royal, tajine, falafel, kebab, poissons grillés, kefta, figues, patisseries, fruits et légumes..le tout pour quelques dirhams. Nous nous sommes régalés. Prés des ports, il a toujours un marchand qui grille le poissons directement livré par les pêcheurs. Dans les rues du souk, ça sent bon les épices et les plantes aromatiques. C’était vraiment trop bien, mon ventre gargouille en me rappelant de ces bons petits plats et j’ai même envie de me lécher les doigts.

Aurélien going to the water in Moulay

Pour les spots de surf et de windsurf

Si comme nous vous aimez le surf, le windsurf ou le kitesurf, il faut aller au Maroc ! Nous avons surtout profité du windsurf car l’été les vagues sont moins grosses, mais elles étaient tout de même présentes. Plancher en shorty, c’est le pied et face au décor aride des plaines et falaises marocaines, ça a de l’allure!

Pour découvrir un pays d’Afrique par la mer

Lorsque l’on  projète d’aller aux Antilles comme nous, il y a plusieurs choix à faire, quitter l’est de l’Atlantique par les Canaries ou par le Cap Vert. Pour ceux qui souhaitent s’arrêter sur le vieux continent, vous aurez le choix entre le Maroc, le Sénégal et la Mauritanie. Enfin pour nous, ce dernier stop ne faisait pas partie des options, trop dangereux. Le Sénégal est trop au sud, nous préférions privilégier les escales en amont. Je connais Dakar, la Casamanse m’aurait plu, mais question sécurité, je trouve le Maroc plus sûr. C’est pourquoi nous avons choisi cette escale. On y parle le français, nous avons trouvé de l’eau potable dans presque chaque port et les lieux nous ont semblé sûrs. Les ports sont souvent très bien gardés, avec la police aux entrées, il faut d’ailleurs montré son passeport pour sortir et entrer. Au Maroc vous êtes en Afrique, une culture totalement différente de la nôtre.

Et après tout c’est bien pour cela que l’ on voyage, alors pourquoi ne pas tenter l’aventure ! A vous d’aller au Maroc en voilier !

Comments

comments

A propos de Sarah Hébert

Je suis la capitaine du bord mais heureusement que mon homme est là pour me compléter à merveille, notamment sur toutes les tâches ingrates style la mécanique! ;) C'est principalement moi qui tiens ce blog, j'adore partager ma passion et communiquer mon amour de la mer. Si vous avez des questions posez-les moi en commentaire, je me ferai un plaisir de vous répondre à la prochaine escale! Rejoignez-nous sur notre profil Google+

Lire aussi

bébé en voilier

Tour du monde en voilier avec bébé

Encore un bel article dans la presse avant notre départ. Cette fois ci c’est Ouest …

Un commentaire

  1. Claude Desaulniers

    Merci de partager j’aime bien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge