Accueil / Carnet de voyage / Bébé à bord
sarah et aurélien

Bébé à bord

Nous sommes super fiers et heureux de vous annoncer la venue de notre petit mousse. Nael est né le 12 janvier un jour de pleine lune à Vannes, 4 jours après il était à bord de son bateau Maloya. L’aventure avec un bébé à bord peut commencer !

Nael

Un bébé de dépression bretonne

Nael a choisi son jour pour arriver, alors que l’anticyclone semble s’être installé en France depuis des mois, cette nuit là une dépression passe sur la Bretagne. Heureusement au port de Vannes, à part les haubans qui sifflent rien ne bouge. L’avantage d’avoir ce puissant vent d’ouest qui souffle, est que les températures sont remontées, ce qui empêche le ponton de glisser. Ce qui n’est pas plus mal pour une femme enceinte jusqu’au coup et qui avance difficilement à cause des contractions!

Bébé à bord dès 4 jours

Ce petit bébé de 3,6 kilos pour 52 cm n’aura pas attendu longtemps pour prendre place à bord. 4 jours après sa naissance, je n’attendais qu’une chose, c’était de retourner à bord de notre cocon flottant. Même si je me demandais vraiment comment j’allais parcourir la centaine de mètres qui me séparaient du parking au bateau, plus l’escalade du bateau qui est à couple du nôtre, plus enjamber la filière de notre bateau, plus descendre les 4 marches pour rentrer dans Maloya. Sachant que je suis sortie en chaise roulante de l’hôpital par manque de mobilité, bref je sais pas comment j’ai fait mais je l’ai fait! Et je n’en suis sortie qu’une semaine après. En tout cas, le fait de me retrouver en flottaison m’a fait l’effet d’un shoot d’endorphine. Qu’est-ce qu’on est bien chez soi et surtout sur l’eau ! Il y a 32 ans, je découvrais moi aussi mon bateau Gamin 3, je n’avais que 24 h d’existence … l’histoire se répète.

Bébé à bord

Le quotidien de tous les jeunes parents

Depuis notre vie n’a rien de particulier pour un couple de jeunes parents, avec une dizaine de tétés par jour, presque autant de couches à changer et des siestes pour rattraper le sommeil en retard, nos journées sont bien remplies. Nos deux chauffages fonctionnent à merveille, car malgré le froid sibérien il fait 20 degrés dans le bateau. Maloya est pris par les glaces du canal depuis 15 jours, c’est magnifique. Nous commençons à prendre le rythme et ré attaquons les travaux de mise au point du bateau pour le grand départ. Ce matin Aurélien m’a fait remarquer qu’il ne reste plus qu’une centaine de jours avant que l’on largue les amarres pour de bon !  On est trop excités !

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • bebe\ a\ bord

Comments

comments

A propos de Sarah Hébert

Je suis la capitaine du bord mais heureusement que mon homme est là pour me compléter à merveille, notamment sur toutes les tâches ingrates style la mécanique! ;) C'est principalement moi qui tiens ce blog, j'adore partager ma passion et communiquer mon amour de la mer. Si vous avez des questions posez-les moi en commentaire, je me ferai un plaisir de vous répondre à la prochaine escale! Rejoignez-nous sur notre profil Google+

Lire aussi

bébé en voilier

Tour du monde en voilier avec bébé

Encore un bel article dans la presse avant notre départ. Cette fois ci c’est Ouest …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge