Accueil / Vidéos de voyage / TUTO #1 – Comment nettoyer et entretenir son winch
nettoyer-winch-

TUTO #1 – Comment nettoyer et entretenir son winch

La voici la toute nouvelle vidéo tutoriel, il y en aura pleins d’autres en partenariat avec USHIP et nos partenaires techniques.

On commence cette série avec l’entretien et le nettoyage des winchs, une étape primordiale dans l’entretien de votre bateau. Après avoir regardé la vidéo nous vous invitons à retrouver tout le processus par écrit dans l’article ci dessous.

Pour lire la vidéo: TUTO #1 – Comment nettoyer et entretenir son winch , cliquer sur la vidéo ci dessous. 

 

Les winches sont des pièces essentielles sur un voilier, pour lesquelles une attention particulière doit être portée pour manœuvrer en sécurité et éviter un éventuel blocage au mauvais moment. Mais voilà l’assemblage de toutes petites pièces peut faire peur et pourtant cela peut être aussi amusant que le jeu des poupées russes. Les photos qui illustrent cet article ont été réalisées lors de la première ouverture des winches sur Maloya, il était temps de les nettoyer, un tas de graisse imonde résidait à l’intérieur. Dans cet article on vous dit comment nettoyer et entretenir ses winches, si même une blonde peut le faire, tout le monde…. 😉

entretien-winch

Vous pourrez bientôt découvrir en ligne notre tutoriel sur Youtube 🙂

Matériel nécessaire  nettoyer et entretenir ses winches:

produits-entretien-winch

* 1 solution pour éliminer la graisse et les points de rouille (Nautic Clean Deox Gel)

* 1 kit d’entretien winches (Harken ou Lewmar)

* 1 tube de graisse pour winches (en spray ou en tube)

* 1 flacon d’huile pour winches (Harken)

* Outils : chiffon coton, tournevis plat/cruciforme, récipient pour y mettre la solution nettoyante, pinceau, gants.

En fonction de l’état de votre winch, il sera nécessaire de changer certaines pièces comme les cliquets et les ressorts, attention chaque marque a sa taille de cliquet. Les kits vendus par les grandes marques sont intéressants, vous y trouverez de la graisse, de l’huile et des cliquets/ressorts.

1- Démonter

entretenir-winch

Les winches sont le plus souvent conçus pour un démontage par le haut, ce qui permet de démonter en quelques secondes sans le déposer complètement. Pour ce winch Lewmar, Sarah n’a même pas eu besoin d’utiliser son tournevis.

Le tambour sera le 1er objectif. Pour cela vous devez dévisser l’écrou supérieur (ou pas, cela dépend des marques), enlever le bras, les 2 clavettes, la mâchoire (2 flasques) avec un tournevis ou une clé allen en fonction des marques. Des ressorts peuvent être à récupérer, rangez-les bien pour ne pas avoir à les chercher lors du remontage. Examiner l’état d’usure des dents de la mâchoire.

Ensuite, on peut s’atteler à l’axe principal en retirant les paliers, la rondelle du tambour.

Enfin, en fonction du nombre de pignons, vous devrez soulever leur(s) axe(s) avec un tournevis plat.

Attention à la proximité de l’eau, si une pièce tombe pas sûr que vous pourrez la récupérer…

2- Nettoyer

nettoyer-et-entretenir-son-winch nettoyer-entretenir-son-winch nettoyer-son-winch-lewmar

Avec un chiffon et de l’huile de coude nettoyez toutes les pièces.

Le tambour : les paliers et la bague de friction

L’axe principal : l’extérieur et l’intérieur une fois les pignons enlevés

Les pignons : examiner et remplacer les cliquets et ressorts si besoin. Nettoyer l’ensemble en prenant garde de ne pas perdre un de ces minuscules ressorts « bondissants ».

Notre astuce: nous avons apprécié le Nautic Clean Deox Gel car il ne sent pas, ne coule pas et semble un moins moins nocif pour la santé que du carburant comme certain peuvent l’utiliser pour décaper les pièces.

3- Graisser et lubrifier

pièces-nettoye-winch

Avec une huile spécifique pour les cliquets et ressorts. Aucun frottement ne doit être ressenti lors du test de leur fonctionnement une fois huilés.

Avec une graisse spécifique pour les roulements, pignons et leurs axes. Cette graisse étanche spécifique à un usage marin optimise la résistance aux efforts exercés au cours de la navigation. Un pinceau peut être utile pour son application avec modération.

Notre astuce: utiliser une graisse en tube plutôt qu’en bombe, on en met moins partout et moins en quantité à condition d’avoir le pinceau léger.

4- Remonter

winch-entretenu-nettoye

Dans l’ordre inverse du démontage, vous pouvez maintenant assembler les pièces une par une avec le tube de graisse à disposition.

Les pignons : un petit piège est présent pour le sens de chaque cliquet. Les 2 angles rectangulaires des cliquets doivent se bloquer naturellement dans les dents intérieures du pignon. Prenez votre temps pour les mettre dans le bon sens au risque de devoir tout démonter ultérieurement ! Replacer enfin leurs axes en respectant bien le biseau qui vous sert ainsi de repère… malin.

L’axe principal : les roulements des paliers seront graissés aussi à ce moment avant de les remonter en appui sur leur rondelle de friction.

Le tambour : les flasques que vous aviez mis à l’écart auparavant doivent être nettoyées à l’eau douce puis remontées après avoir contrôlé et graissé le joint torique. Refixer les clavettes et graisser l’écrou supérieur de votre winch pour faciliter le prochain démontage.

Le plaisir ultime : écouter le son délicat et précis des roulements qui vous remercient du soin apporté à leur confort de travail…

Et voilà, vous êtes trop fort en 15 à 30 minutes vous avez pu nettoyer et entretenir votre winch, alors prêt pour passer à l’action? La petite astuce du pro, c’est qu’une fois ce grand nettoyage réalisé vous n’aurez plus qu’à rajouter un peu d’huile chaque année sur vos pièces mais pas de graisse, jusqu’au jour ou la graisse sera vieille, le winch encrassé et là il faudra recommencer le grand ménage de printemps. Bon nettoyage les fées du logis flottant 😉

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • demonter winch
  • entretien winche harken
  • harken barbarossa winches entretien

Comments

comments

A propos de Aurélien Le Métayer

Je suis l'heureux élu qui a décidé de suivre Sarah pour ce voyage autour du monde qui me fait certes un peu peur mais qui m'attire énormément. Je prends beaucoup de plaisir à apprendre tous les jours à bord de "Maloya". A ce rythme là, je vais devenir un vrai pro de l'électronique, mécanique, hydraulique, composite, la cartographie... J'écris un peu moins sur ce blog, chacun son rôle! Mais je serai là pour apporter des articles précis qui je l'espère vous aideront dans votre projet de croisière. Rejoignez-nous sur notre profil Google+

Lire aussi

Vlog # 7 ☆ Le grand départ

Après l’avoir tant rêvé, tant préparé, le temps du départ est venu. Un moment très …

Un commentaire

  1. Aurélien tu as beaucoup de chance de partager cette aventure avec Sarah. Je vous lis avec plaisir et découvre la voile à mon rythme (une co-navigation dans le Morbilhant en 2015 et une autre dans le Finistère le mois dernier). Nous espérons pouvoir vous suivre dans quelques années!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge