Accueil / Philosophie de voyage / Lecture en croisière #1
lecture croisière

Lecture en croisière #1

Bienvenue sur ma première liste de lecture, j’ai décidé de partager ici mes récits de lecture en croisière. N’hésitez pas à me dire ce que vous avez pensé de ces livres, si vous en avez lu d’autres des mêmes auteurs et me proposer les ouvrages que vous avez aimés. 🙂 En ce moment, en Nouvelle Calédonie j’ai profité d’une croisière à bord du catamaran de famille pour lire ces quelques romans.

Le liseur de 6h27

De Jean-Paul Dididerlaurent

lecture voilierC’est une histoire gentille et rigolote, toute en poésie où l’auteur nous invite à observer ces petits détails de la vie qui font d’elle une belle expérience. De la poésie quotidienne. On y découvre des personnages aux allures banales mais qui lorsque l’on s’approche sont bluffants d’authenticité. Guylain le personnage central de ce roman travaille dans une usine à un métier qui le dégoute au plus haut point. Deux rayons de soleil illuminent ses journées, d’abord il y a sa séance de lecture à voix haute dans la rame de métro de 6h27, puis la pause café avec le gardien de la grille d’entrée de l’usine. Il s’appelle Yvon, il est amoureux de la rime, il aime la rhétorique et les tirades infinies. Des livres remplis d’alexandrins remplissent sa petite cahute. Je ne vais pas trop vous dévoiler les différents personnages au risque de vous gâcher le plaisir.

Le plus: une historie d’amour épistolaire avec un personnage unique, j’ai beaucoup ri à partir du moment où elle intervient dans ce roman. L’auteur a le puissant pouvoir de nous faire apprécier des détails comme le nombre de carreaux dans des toilettes publics et ses nouvelles brèches dans ce décor qui nous témoignent du temps qui passe. (vous comprendrez en lisant ce livre!)

Ce que je n’ai pas aimé: Que le livre s’arrête! J’avais vraiment envie de continuer à suivre ces personnages si touchants de simplicité. C’est sûr je vais suivre la bibliogrpahie de cet auteur.

Conclusion: Un livre vraiment sympa, on passe un bon moment à le lire. On se sent léger, la vie est douce après cette lecture. On a rigolé, on s’est attendrit et au final on se dit qu’il y a vraiment du bon à prendre le temps d’observer les détails pour mieux les apprécier.

 

Soudain seuls

D’Isabelle Autissier

lire en croisièreLudovic et Louise sont un couple de jeune trentenaire qui partent voyager en voilier. Jusque là tout va bien, cette histoire ressemble étrangement à celle que nous vivons avec Aurélien. Un bateau, deux jeunes qui veulent voyager vivre autrement, avec la soif de grands espaces et de découverte. La suite,  j’espère qu’elle ne nous arrivera JAMAIS.

C’est le récit d’un naufrage, suite à une erreur d’anticipation de changement météo, peut être qu’un peu plus de chaine aurait empêcher cette catastrophe… Mais avec des « si »…

En plein 50° sud, sur une île déserte, réserve naturelle, donc interdite d’accès, les voilà soudain seuls. Comment vont t’il faire pour survivre? Survivront-ils? Que vont’ il manger, boire? Par quelles émotions se couple va t’il passer? Vont ils réagir de la même façon face à la survie, le doute, l’inquiétude, la colère, la désespérance, la faim?

Le plus: Ce que j’ai vraiment aimé dans ce roman qui m’a beaucoup touché, bouleversé à certains moments, c’est la précision que l’auteur met à décrire les émotions et les questionnements que traversent ces personnages. C’est tellement précis que l’on vit toute cette errance physique et psychique. Parfois on se perd au jugement et dans la seconde d’après grâce à une description de plus on comprend le pourquoi et le comment. Seule un marin qui a vécu des moments de danger, de solitude, le grand froid de la Patagonie peut écrire si précisément.

On y voit aussi la complémentarité de ces deux personnalités qui ensemble on pu mettre en place ce voyage et luttent pour survivre non sans heurts!

Ce que je n’ai pas aimé: Je ne peux pas vous le dire sinon je vous dévoile la fin de l’histoire. Ce livre est vraiment un coup de coeur, ce qui est chouette c’est aussi la deuxième partie mais là aussi je peux pas vous en parler sans dévoiler l’intrigue. BREF CE LIVRE EST A LIRE ABSOLUMMENT!

 

Et puis Paulette

De Barbara Constantine 

lire en bateauEncore un livre sympa et léger, qui donne envie d’ouvrir encore plus grand les bras pour donner son amour et partager la vie avec un max de personne. Un livre ultra positif qui vous donne la patate pour le restant de la journée! Ferdinand est à la retraite sa vie à l’air franchement chiante, il est tout seul dans sa grande ferme, ses relations avec son fils sont très compliqués, il regrette de ne jamais voir ses petits enfants. Il a eu la chance d’avoir la famille à la maison pendant quelques temps mais il sont tous repartis, alors il est seul et visiblement il s’ennuie. Pour tout vous dire, sa seule distraction est de s’asseoir au resto juste en face de celui de son fils, pour un boire un verre de vin (juste pour l’emmerder!) et laisser trainer sa canne pour faire trébucher les jolies filles!

Puis vient ce jour où il repère le chien de sa voisine visiblement perdu et la sauve de la mort certaine. Marceline elle aussi âgée vend des fruits et légumes au marché, sa maison fuit par tous les côtés, elle est épuisée par la vie. Ferdinand hésite pendant longtemps et puis il se lance en l’inivitant à venir s’installer dans cette ferme bien trop grande pour lui tout seul. Et là c’est le début de la fin! Mais une belle fin, c’est un peu l’auberge espagnole cette ferme. Une ode à la cohabitation transgénérationelle, où comment le troc, le partage, l’entraide embellit la vie et l’enrichit en tout point.

Le plus: L’humour, on se marre pendant cette lecture. L’auteur jongle avec les styles et passe tantôt d’un langage vulgaire de jeune, au style plus classique de vielles filles. Chacun y va de son style et tout se mélange pour former un merveilleux melting pot. “Mélangeons nous, mélangeons nous, c’est le mélange qui donne le goût”, cela pourrait être la musique du générique de fin si on devait adapter ce livre au cinéma.

Ce que je n’ai pas aimé: Le livre se finit en queue de poisson et j’aime pas ça moi les queues de poisson, j’aimerais savoir ce qu’il s’est vraiment passé, parce que bien sûr moi je suis super optimiste alors j’aurais tendance à dire qu’il vécurent longtemps et eurent beaucoup d’enfants mais si c’est pas ça, oh non c’est trop triste je veux même pas y penser! 🙂 Un livre vraiment sympa qui vous laisse le coeur encore plus gros.

Mon classement de cette lecture en croisière #1

  1. Soudain Seuls: parce que ce livre vous prend vraiment aux tripes et qu’il vous laisse songeur pendant un bon bout de temps.
  2. Et puis Paulette: parce que l’auteur est juste et manie à merveille ses personnages pour nous faire passer un super moment.
  3. Le liseur de 6h27: parce que j’ai aimé accompagner Guylain dans sa quête mystérieuse et amoureuse.

livres croisieres

Comments

comments

A propos de Sarah Hébert

Je suis la capitaine du bord mais heureusement que mon homme est là pour me compléter à merveille, notamment sur toutes les tâches ingrates style la mécanique! ;) C'est principalement moi qui tiens ce blog, j'adore partager ma passion et communiquer mon amour de la mer. Si vous avez des questions posez-les moi en commentaire, je me ferai un plaisir de vous répondre à la prochaine escale! Rejoignez-nous sur notre profil Google+

Lire aussi

tout plaquer et voyager

Ces chansons qui donnent envie de tout plaquer et voyager

Je sais pas vous, mais moi, y a des chansons qui me rendent dingue, dès …

5 commentaires

  1. VOUS AVEZ UN TRES BEAU PROJET. JE SUIVRAI VOTRE AVENTURE AVEC PLAISIR ET INTERET CAR NOUS ENVISAGEONS DE VOUS SUIVRE DANS QUELQUES ANNEES!

  2. Damien autour du monde, Gérard Janichon (véritable best seller)
    La mer est ronde, JF Deniau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge