Accueil / Préparer son tour du monde / Les 10 essentiels pour un bébé en bateau
bébé en bateau

Les 10 essentiels pour un bébé en bateau

Elever un bébé en bateau demande d’aller à l’essentiel, car à bord l’espace manque alors il ne faut garder que l’indispensable. Avant d’avoir un enfant, lorsque je voyais mes amis avec toutes leurs affaires bébé, je trouvais ça dingue d’avoir besoin d’autant d’outils pour prendre soin d’un nourrisson. Il faut dire aussi que j’ai voyagé et qu’en Amazonie par exemple, les bébés s’élèvent à même le sol ou dans les bras de leurs parents, c’est tout! Alors, lorsque je suis tombée enceinte et que j’ai su que nous partirions avec bébé, je savais qu’une puériculture minimaliste était possible ! Voici donc, après 6 mois de vie avec notre petit Nael, la liste de nos 10 essentiels pour un bébé en bateau.

tapis de jeu bébé en bateau

1- Le tapis de jeux

C’est l’outil de développement idéal pour développer la motricité de son bébé. Je l’ai fabriqué avec ma grand-mère, c’est de la récupération. Deux tours de lit composent la mousse et nous avons fait une housse pour laver le tapis. On pose Nael dessus lorsqu’il veut pédaler, jouer, ramper ou changer de place tout simplement. Mais c’est aussi parfait si je dois vite monter sur le pont pour manoeuvrer, je sais qu’au fond du bateau, même par vent fort et mauvaise mer, il sera en sécurité. Je jette deux-trois coussins autour de lui pour ne pas qu’il se cogne contre les parois et le tour est joué.

2- Le transat

transat bébé en bateauCertainement le plus indispensable de toute cette liste (avec le cosy). Depuis qu’il est tout petit, nous le mettons dans le transat pour dormir, naviguer, manger (maintenant qu’il mange des purées). Il est attaché avec une ceinture dans ce transat alors c’est vraiment très rassurant pour nous. On l’a bien amarré au bateau et peut importe la force du vent ou la hauteur de la houle, bébé est bien calé. Il aime vraiment être là-dedans, ça doit lui faire comme un cocon. Le problème maintenant, c’est qu’il ne veut plus être allongé, alors il s’agrippe aux petits bouts et s’assoit, tout simplement. Je pense que les jours de ce transat sont comptés, bientôt il voudra se mettre debout et marcher à 4 pattes partout. On changera donc de plan et on le laissera sûrement beaucoup par terre avec son tapis.

Cosy bébé

3- Son cosy/poussette

Le voilà son véritable cocon, en position foetale dans son cosy on l’emmène partout. Dans le cockpit, sur le paddle, en balade (on met les roues et cela nous fait une poussette), à la plage lorsque l’on surfe… Merci à ma copine Aurélie qui nous a donné sa poussette chérie. On dirait une poussette Playmobil, elle est en plastique, elle fait un peu toc mais du coup elle est super légère. Ses roues sont assez grandes, même dans les chemins cabossés elle passe et le cosy est vraiment notre arme fatale pour toute les situations. C’est entre autre grâce à cet outil que l’on passe de belles sessions de surf, windsurf et kitesurf. Bébé nous regarde sagement sous son parasol.

4- La table à langer

On aurait pu s’en passer, mais encore une fois, super Aurélie est passée par là est nous a dégotté une toute petite table à langer. Je ne sais pas pour combien de temps encore Nael passera dessus en longueur, mais jusqu’à maintenant ça le fait nickel. En navigation cela m’arrive de le changer ailleurs, notamment dans la cabine arrière si ça tape trop dans notre cabine avant. Je mets donc une petite serviette sur le matelas et le tour est joué. Mais puisqu’un coin de notre bateau semblait être fait pour une table à langer, alors on a accepté ce luxe! D’ailleurs ce coin semblait être fait pour un nourrisson. Ce qui m’amène au point suivant !

Lit bébé en bateau

5- Le lit avec toile anti-roulis

C’était son lit de tout petit bébé, je l’ai démonté il y a une petite semaine, snif! A cet endroit il y avait une banquette, j’ai donc enlevé les mousses d’origine qui composaient l’assise et le dossier. J’ ai découpé un morceau de mousse épaisse pour faire le matelas et cousu une toile anti-roulis. Pour son premier mois, on avait simplement mis sa nacelle de poussette à la place du matelas…mais à vrai dire, il n’a pas beaucoup dormi dans son lit car face à un bébé gourmand qui a fait 3 tétées toutes les nuits jusqu’à ses 5 mois révolus, je le gardais souvent contre moi dans notre lit ! Vive le co-dodo.

cabine bébé en bateau

6- Sa cabine de grand

Comme je le disais plus haut, Nael a mis longtemps à faire ses nuits mais c’est désormais chose faite, donc maintenant c’est dans sa cabine qu’il dort! Comme un grand ! Nael a une place de choix à l’arrière du bateau, là où cela bouge le moins. C’est pour cela que lorsque l’on navigue et que l’on passe la nuit en mer, le co-dodo reprend ! Pour le moment, nous entassons deux épaisseurs de mousse pour barrer sa route et éviter qu’il tombe du lit, ce sont les mousses qui permettent au carré de passer en banquette double. Je vais m’atteler à lui fabriquer une toile anti roulis, certainement avec du filet tout simplement.

bébé-bateau

7- La baignoire en oeuf

Ca c’est ma copine Marion qui me l’a donné et je suis fan. Nael ressemble à un poussin dans son oeuf ! Pas besoin de mettre de support dans son bain pour qu’il tienne assis, depuis qu’il a 4 jours il prend des bains dans sa baignoire Shantala. L’autre avantage de cette baignoire, c’est qu’il n’est pas nécessaire de mettre beaucoup d’eau au fond. Ce qui a son importance sur un bateau vu que nous n’avons pas des cuves illimitées.

8- Sa baignoire de grand

Parce qu’il commence à bouger sérieusement ses jambes, il faudra bientôt passer à une baignoire plus classique rectangulaire. Mais je ne nous voyais pas embarquer une bassine en plastique rigide, trop encombrante pour le bateau. C’est là qu’est intervenue Natasha, une autre de mes copines, celle-ci a élevé 4 enfants sur leur voilier Messenger. Elle a donc une longue expérience de la vie en bateau avec un bébé ! Nous avons donc reçu en cadeau de grand-mère Pascale cette magnifique baignoire repliable!

Porte bébé(2)

9- Le porte bébé

Idéal pour les balades à pied dans les sentiers accidentés ou lorsque notre accostage en annexe nous demande d’escalader, mais aussi si je veux barrer avec Nael contre moi. Parfois il est fatigué ou a vraiment besoin d’être rassuré, du coup je le garde contre moi pour qu’il dorme. Ca ne m’arrive quasiment plus mais c’était assez fréquent lorsqu’il était petit. Le jour de notre grand départ, je ne voulais pas risquer de devoir lâcher la barre pour descendre le rassurer s’il pleure, je l’ai donc gardé contre moi. Le nôtre est un Ergo Baby mais je sais que Manduka en fait des très bien aussi. Au tout début, nous nous sommes servis d’une écharpe à la place, j’adorais la sensation qu’elle nous procurait à tous les deux, lovés l’un contre l’autre.

10- Les couches lavables

Un must have, nous ne nous voyons pas emmener des tonnes de couches jetables. Nous n’aurions pas eu la place à bord et transporter des sacs poubelles de couches dans un espace réduit n’est franchement pas une bonne idée olfactive! C’est donc pour l’encombrement, la pollution et aussi pour la santé de notre petit Nael que nous avons opté pour le lavable. On lave nos couches à la main, on lave d’abord à l’eau salée puis on rince à l’eau douce. Je connais des gens qui font tout à l’eau salée… On est au Maroc lorsque je vous écris ces lignes, ici on a choisi d’utiliser plus de jetables car l’eau est rare et pas toujours de bonne qualité. Donc priorité à l’eau potable. Quand on fait de longues traversées, on est aussi en jetable. Depuis sa naissance, nous n’avons consommé que 3 paquets de couches jetables! Et j’en suis pas peu fière, c’est un déchet tellement dur à valoriser. Nos couches sont les Hamacs, elles sont chers à l’achat mais tellement tops. Super ajustées sur bébé et hyper rapides à sécher. On a 4 culottes et 12 inserts. On lave au savon de Marseille.

Pour plus tard : le siège de grand

siège bébé en bateauPour le moment ce siège est en phase expérimentale. C’est en suivant cette autre famille de bébé en bateau que j’ai eu l’idée de nous en équiper. Cela remplacera sûrement le transat pour ses repas. On le mettra dans le carré ou dans le cockpit, bien ficelé pour ne pas que le siège tombe, bébé est aussi attaché dedans.

Le Must have :

Des bouts pour les dents qui poussent. Nael adore mordiller les bouts, ça lui fait du bien pour ses petites quenottes qui poussent.

Bonus :

le youpala, en phase de test également c’est Natasha qui nous l’a donné, son dernier Artico passait de longues minutes à sauter sur la table basse de leur carré. Pour le moment, Nael semble perplexe quant à l’utilisation de ce nouveau jouet.

PS:

Mais surtout un bon papa ! Et oui, je dois l’avouer, c’est tout de même indispensable de pouvoir compter sur son homme 😉

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • voyage voilier
  • voyage en voilier autour du monde
  • faire le tour du monde avec un voilier de 7m35
  • faire le tour du monde en bateau
  • que faut il dans un bateau pour faire le tour du monde

Comments

comments

A propos de Sarah Hébert

Je suis la capitaine du bord mais heureusement que mon homme est là pour me compléter à merveille, notamment sur toutes les tâches ingrates style la mécanique! ;) C'est principalement moi qui tiens ce blog, j'adore partager ma passion et communiquer mon amour de la mer. Si vous avez des questions posez-les moi en commentaire, je me ferai un plaisir de vous répondre à la prochaine escale! Rejoignez-nous sur notre profil Google+

Lire aussi

10 points à vérifier avant d'acheter un voilier

10 points à vérifier avant d’acheter un voilier

Posséder un bateau c’est comme acheter un billet pour la liberté, mais aussi pour les …

10 commentaires

  1. En mer depuis près de 2 ans, c’est bientôt à notre tour d’accueillir un petit mousse, merci pour les conseils 😉 et bonne nav !

  2. Bonjour,
    Merci pour votre blog.

    Bien que pauvre terrien , je prépare mon petit bonhomme aux sorties en kayak de mer.
    Il a 15 mois.

    Je me demandais quel type de gilet de sauvetage vous aviez privilégié ?
    A la fois pour le coté compact et le coté insubmersible en cas de problème.

    Merci par avance
    Bon vent.

    Denis

    • Pour l’instant on ne lui met pas de gilet, il reste dans le bateau en nav’ et à l’arrêt on le surveille, mais pour la suite on a pleins de gilets. On en parlera quand on s’en servira. 🙂

      • Merci pour la réponse.
        Je me demandais juste si vous aviez opté pour un mini gilet lors des sorties paddle notamment, auquel cas ça m’aurait aiguillé sur mon choix.

        Au plaisir de vous lire prochainement pour des nouvelles de votre aventure.
        Cdt

  3. Bonjour Sarah,
    Je suis père de 5 enfants, implanté d’un DAI début 2011 et salarié dans une assurance pour les motards à Montpellier. Nous avions communiqué il y a quelques années.
    Je t’envoie mes meilleurs pensées pour cette belle aventure familiale.
    J’en vis une également de mon côté d’un autre style, avec ma douce nous sommes devenus famille d’accueil et nous accueillons 2 petits gars.
    Bizzz
    Marc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge