Accueil / Carnet de voyage / Déjà plus d’un mois de voyage à la voile !
Windsurf au mouillage de Sagrès
Windsurf au mouillage de Sagrès

Déjà plus d’un mois de voyage à la voile !

Et oui le temps file, peu importe que l’on soit en vacances, l’horloge continue de tourner. Nous vous avons quitté pour certains sur le quai d’Etel un mercredi 17 mai au matin et nous voilà déjà en juillet au Sud du Portugal. Cela fait un moment que je veux écrire cet article, mais j’ai pris un peu de retard. Et pour cause, on se régale dans la lagune d’Alvor où nous faisons du kite presque tous les jours, à 5 minutes en annexe de notre bateau au mouillage. Après plusieurs miles parcourus, il est temps de faire un petit bilan intermédiaire de ce début de voyage à la voile autour du monde.

La vie à deux 24/24 !

Péniche ou le ponton orangina, secoué par le va et vient des pécheurs
Péniche ou le ponton « Orangina », secoué par le va et vient des pêcheurs

Et oui, ça c’est du changement, nous qui n’habitions ensemble que depuis quelques mois. Aurélien à Brest, moi à Etel. Et bien la cohabitation en voyage se passe bien, même si j’avoue que c’est un bon exercice de communication et de patience de se retrouver tous les jours et toutes les heures face à la même personne dans un petit F1! A cela se rajoute notre vie de jeunes parents et les tensions liées à la navigation. Jusqu’à maintenant tout va bien, personne n’a été jeté par dessus bord 🙂

A la recherche de jeunes qui voyagent à la voile

Fortaleza de Sagrès
Fortaleza de Sagrès

Et oui, il semblerait qu’à cette période de l’année les eaux portugaises et espagnoles soient peuplées en grande majorité de navigateurs séniors. Qu’à cela ne tienne, on attendra les Canaries, peut-être qu’une fois les enfants en vacances les jeunes et les familles prendront la mer. On a croisé pas mal de français, pour ne pas dire des bretons, des anglais et des hollandais.

C’est quand qu’on voit des gens ?

En attendant que l'orage passe au mouillage de Sagrès
En attendant que l’orage passe au mouillage de Sagrès

Je me sentais un peu seule jusqu’à il y a encore une semaine. En fait, lorsque l’on s’arrête pour 2-3 jours dans un lieu, on n’a pas vraiment le temps de se faire des amis. Et comme je vous le disais plus haut nos voisins de ponton sont plutôt des grands parents de remplacement pour notre petit Nael. Heureusement, ça fait plus de 10 jours qu’on squatte ici à Alvor et on commence à rencontrer des gens!! Youpi!! Un couple de portugais qui font de la balade touristique avec leur catamaran et des touristes kitesurfers, comme cette famille d’australiens en vadrouille terrestre pour 9 mois.

C’est en naviguant qu’on devient navigateur .

Maloya sous spi en Galice
Maloya sous spi en Galice

Avec la traversée du Gascogne, le ton était donné dès le début. Un excellent exemple de ce que peut être la mer quand elle est un peu énervée (y’ a toujours pire )! Aurélien avait souffert avec le mal de mer et moi on va dire que j’ai fait une détox forcée. Depuis on a navigué essentiellement de jour, mais on avait aussi deux navigations de nuit et ça c’est super bien passé. Aurélien s’est senti parfois mal à l’aise, mais il a assuré grave. Moi j’ai revomi une fois dans le sud du Portugal, mais une fois soulagée je reprends mes activités et tout roule. En fait le pire pour moi c’est le moteur, cette odeur de gasoil me met super mal à l’aise. Nael aime toujours autant sa vie sur l’eau, en même temps il ne connait rien d’autre! Nous avons eu l’occasion de tester nos nouvelles voiles North, on s’amuse bien avec notre spi asymétrique. Quelques bourdes mais rien de grave et très bien rattrapées. Je suis contente de voir que l’on est très complémentaire avec Aurélien, heureuse de pouvoir compter sur mon instinct et mes compétences nautiques développées tout au long de ma vie et surtout de pouvoir communiquer simplement avec mon compagnon. On se rode et on navigue de mieux en mieux.

Bébé marin toujours au top

Mouillage Praia de barra - ria de Vigo
Mouillage Praia de barra – ria de Vigo

Pas grand chose à dire sur le pti père, il ne connait que ça. Alors c’est normal pour lui, il grandit bien. Sa motricité se développe parfaitement ce qui nous oblige à nous adapter. Par exemple, il se retourne maintenant et sait s’assoir tout seul! Ca promet. Je lui fais des bons petits pots avec les fruits et légumes gorgés de soleil. A la plage, il laisse papa et maman rider tranquille, la nuit il dort, plus qu’une tétée à 6h du matin. Je crierais bien victoire, mais il parait qu’avec les enfants, on apprend vite que rien n’est gravé dans le marbre 🙂

C’est quand qu’on se pose ?

Mouillage au cap finisterre
Mouillage au cap Finisterre

Et ben c’est maintenant ! J’ai écrit ces sous-titres, il y a quelques jours et j’avais besoin que ‘on se pose un peu. On a été super fatigué en ce début de trip comme vous avez pu le voir dans notre vlog sur la Galice. Bébé ne faisait pas ses nuits, il y avait le stress du départ et les préparatifs. De plus c’est assez fatigant de déménager tous les quatre matins, c’est super pratique de transporter sa maison sur le dos tel un escargot, mais cela demande de l’organisation. D’abord il faut s’assurer d’avoir trouvé un mouillage sûr, il faut aussi penser à tout ranger lorsque l’on part car une fois en mer notre cher cocon se transforme en véritable machine à laver, on apprend vite à devenir méthodique. Et puis il y a la gestion des stocks (eau, électricité, gaz, gasoil, vivres, linge propre) plus la logistique des navigations. Bref avec tout ça, j’avais besoin de me poser et c’est chose faite grâce à cette superbe escale à Alvor.

Déjà en retard sur notre programme 🙂

Obidos la cité médiévale
Obidos la cité médiévale

Ben oui mais c’est ça la vie, « Poussé par le vent ». Il faut savoir saisir les opportunités, vivre l’instant présent. Et c’est ce que l’on fait, on se sent bien au Portugal, on s’est aussi senti bien en Galice. Pour le moment, on écoute notre coeur et cela nous réussi bien. On a prévu de traverser pour le Maroc vers le 20 juillet. Seule la météo nous dicte sa loi, fin novembre les Alizés devraient se mettre en place pour nous permettre de réaliser la traversée de l’Atlantique.

Et les sessions dans tout ça …

sarah au surf à Figueira da foz
Sarah au surf à Figueira da foz

Et bien on est plutôt content. Pas mal de paddle balade en Galice, du windsurf dans les vagues et du SUP surf à Figueira da Foz, du surf et du windsurf dans les vagues à Péniche, du windsurf sur le plat à Sagrès, du Paddle dans les falaises à Alvor et du kite, du kite, du kite, du kite et un peu de Paddle à Alvor. Avec un bébé et un bateau à gérer, on est très content.

Voilà vous savez presque tout, n’hésitez pas à vous abonner à notre chaine Youtube pour nous suivre en vidéo, on a aussi fait des lives sur notre page FB et on poste régulièrement sur notre compte Instagram (on en profite tant que notre forfait européen fonctionne, après les publications seront plus espacées).

C’est super si notre aventure vous fait voyager et vous aide à préparer votre prochaine croisière. Bon vent et bons préparatifs !

Comments

comments

A propos de Sarah Hébert

Je suis la capitaine du bord mais heureusement que mon homme est là pour me compléter à merveille, notamment sur toutes les tâches ingrates style la mécanique! ;) C'est principalement moi qui tiens ce blog, j'adore partager ma passion et communiquer mon amour de la mer. Si vous avez des questions posez-les moi en commentaire, je me ferai un plaisir de vous répondre à la prochaine escale! Rejoignez-nous sur notre profil Google+

Lire aussi

bébé en voilier

Tour du monde en voilier avec bébé

Encore un bel article dans la presse avant notre départ. Cette fois ci c’est Ouest …

8 commentaires

  1. vous avez bien raison de profiter des super site ! les programmes sont fait pour… rêver, mais c’est tellement bon de prendre son temps !D’ici fin novembre vous avez bien le temps pour profiter du Maroc , des Canaries et du cap vert . bon vent !

  2. Waou les photos donnent envie de partir en voyage mais ce serait plus par la route pour nous. On a pas trop le pied marin dans la famille 🙂

  3. Coucou
    Nous suivons jour après jour sur marine traffic!
    Essaouira En vue! L’air marin semble bien profiter à tous les membres de l’équipage !
    Bon vent
    Gil et Dany

  4. merci pour ce joli partage je découvre votre blog ! avant de tenter nous même l’aventure on se régale de les lire 😉 enfin j’ai malgré tout la chance d’habiter sur Moorea, l’île soeur d’une de vos destinations finales ! au plaisir de vous suivre, je vais vous chercher sur instagram ! likileimoz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge