Accueil / Carnet de voyage / 6 leçons apprises sur le voyage en voilier en 2020
6 leçons apprises en 2020 sur le voyage en voilier

6 leçons apprises sur le voyage en voilier en 2020

L’année 2020 ne nous a pas épargné.
Et pourtant nous sommes nombreux à avoir continué à voyager en voilier. Ou juste à naviguer ou préparer le départ d’un voyage à la voile. Est-ce que toi aussi tu as reçu de belles leçons de voile cette année ? T’es-tu demandé comment ta capacité de réagir face à certains évènements cette année allait pouvoir t’aider dans la préparation de ton voyage en voilier ? Moi oui. Si cela est également ton cas, je t’invite à découvrir quelles ont été les 6 leçons sur le voyage en voilier que j’ai apprise en 2020. À chaque escale sa leçon, ou presque !

Les leçons apprises au COASTA RICA

1. Savoir s’adapter

Nous nous apprêtions à traverser le Pacifique en faisant une escale au Galapagos. Nous pensions amener avec nous un équipier jusque là, l’y laisser puis continuer tout seuls. Ce qui nous aurait permis de faire une pause dans la traversée. Mais la Covid 19 est passée par là. Nous nous sommes auto confinés rapidement, pendant 15 jours, en espérant repartir au plus vite avant que les frontières ne ferment. Mais nous n’avons pas eu de chance, les frontières se sont fermées. On est donc resté 2 mois confinés au Costa Rica. (Vlog youtube)

On est passé d’un plan A à un plan B puis un plan C, en se posant beaucoup de questions : quoi faire ? traverser entièrement le Pacifique ? On a finalement décidé de traverser directement sans équipier et sans stock au Galapagos.

2. Savoir garder son calme

Un jour en revenant de l’école, à bord, nous avons trouvé un homme nu, blessé. Une expérience et une sensation pas très agréable de trouver quelqu’un dans son antre. Même s’il ne nous est rien arrivé, comme souvent, le danger vient de la terre. Pensez donc bien à fermer toutes les entrées de votre bateau. Savoir garder son calme même dans les imprévus, c’est certainement l’une des plus grandes leçons à retenir ; et ne pas menacer : garder son calme et prévenir les gardes côtes, c’est ce que l’on a fait.

3. Anticiper et demander de l’aide

Nous avons découvert une fuite dans l’entrée de l’échangeur du moteur, à cause de la corrosion. En la démontant, nous avons cherché es solutions en ligne. Mais la pièce coute très cher. il nous faudra la changer un jour, certainement le moteur avec aussi. Mais entre le confinement et les conséquences financières que celui-ci a eu sur le fait que l’on soit bloqué plusieurs mois au Costa Rica, c’était impossible. Tout cela nous a mis un bon coup au moral. Et puis finalement, nous avons fait connaissance avec une société qui nous a soudé la pièce, qui tient toujours. Mais bien au-delà, ça a été une très belle rencontre. Nous avons partagé des moments intimes avec eux. Comme quoi, même à l’autre bout du monde, dans des moments difficiles on peut faire de très belles rencontres inattendues et trouver des entreprises professionnelles et compétentes même à l’autre bout de la planète.

Par ailleurs, pensez également à faire un check plus complet du moteur avant de partir, surtout si celui-ci est ancien. Pensez aussi à demander aux locaux, ils ont tous des moteurs. Comment font-ils pour les entretenir, les réparer ? Ils ont forcément des solutions à eux.

Les leçons apprises sur la TRANSPACIFIQUE

Malgré les difficultés météo et le fait que l’on voyageait avec 2 enfants en bas âge, cette traversée s’est bien passée parce qu’on avait une très bonne préparation au niveau du bateau. Notre expérience d’équipage nous a aussi beaucoup aidé. Aurélien et moi on se connait, on y a été progressivement dans les distances, on a des routines de travail. On a également fait appel à un routeur ! Pensez à investir là où c’est vraiment essentiel. Il nous a aidé à couper l’Equateur au bon endroit, à nous sortir des vents pétoleurs de la zone entre le Costa Rica et les Galapagos.

On en ressort aussi ici que le cerveau humain est complètement adaptable. Nos plans, lors de ce voyage en voilier, ont changé à la dernière minute et malgré les 30 jours d’épreuve difficile, il a su s’adapter et arriver aux GAMBIERS.

Les leçons apprises aux GAMBIERS

Là nous avons vécu la plus grosse frayeur de notre vie. Nous revenions de l’école avec notre fils et notre voisin nous a expliqué qu’il venait de sauver notre bateau, qu’il l’avait récupéré à 10m du récif, il dérivait. On a cru que la chaine s’était cassée mais non elle a juste dérapé avec les rafales qui étaient tombées. Il était certes prévu un mauvais temps avec 22 noeuds mais ce n’est quand même pas une tempête. Mais là en 2 secondes, on se dit qu’on aurait pu tout perdre. Ce bateau c’est tout ce que l’on a, c’est notre liberté, notre maison, notre façon d’être.

Une chose à retenir ici est que, comme on nous l’avait dit au début du voyage, il ne sert à rien de garder la chaine dans la baille à mouillage, il faut tout mettre à l’eau. On avait 60m de chaine pour 20m de profondeur, cela ne suffisait clairement pas. Il faut aussi toujours se demander si on reste à terre ou si on va sur le bateau. Une autre leçon retenue suite à une manoeuvre de guindeau au Costa Rica, j’avais abimé le bout et ne l’avais pas réparé tout de suite, du coup on ne pouvait pas remettre tout de suite du bout, il fallait mettre une manille avant. Eh bien pensez à toujours réparer les choses abimées !

Les leçons apprises à TAHITI

C’est une leçon un peu particulière que nous sommes toujours en train de vivre. Nous sommes en ce moment à Raïatea et nous sortons un peu de notre zone de confort. Nous avons décidé de nous installer là pour 2 ou 3 ans. Et toutes les incertitudes font leur apparition : allons-nous trouver du travail ? un travail qui nous plaise ? serons-nous capables de gagner de l’argent pour renflouer la caisse de bord ? Aurélien était fonctionnaire, il est maintenant à son compte, toujours dans le même métier. Il a des clients qui viennent vers lui et ça se passe bien. Moi je suis heureuse de voir que mes formations en ligne continuent de tourner et de s’enrichir avec vos personnalités. C’est un changement de rythme il faut s’y habituer, lorsqu’on voit nos copains qui continuent la route.

On essaie aussi de ne pas tomber dans les pièges de la consommation, pour notre confort. Pourquoi pas une annexe plus grande ? Pourquoi pas une voiture ? Une machine à laver ? Pourquoi pas s’installer à la Marina ? Aussi, il faut bien garder en tête que la Polynésie c’est la France mais avec beaucoup de démarches. Il y a par exemple un délai de carence de 6 mois quand vous arrivez là, pour la sécurité sociale. Ça y est heureusement 6 mois viennent de s’écouler pour nous.

La leçon bonus, c’est la phrase de Christophe un copain sur Ayou un beau Garcia 45 « on a toujours l’impression qu’avec 3-4 pieds de plus on serait tellement mieux » !

Les 6 conseils sur le voyage en voilier, en résumé

  • Etre capable d’adapter son itinéraire/ au contexte géopolitique c’est une vraie force
  • Garder son calme en cas d’intrusion à bord
  • Entretenir son moteur, avoir des pièces de rechange et une vérification intégrale avant de grandes traversées
  • Une bonne préparation du bateau, une entente et des routines de navigation de l’équipage font la réussite d’une traversée même dans des conditions complexes (ou savoir les bons investissements pour éviter les complications)
  • Etre prudent avec les changements de météo et faire confiance en son système de mouillage
  • Ça n’est jamais facile de sortir de sa zone de confort, il faut sans cesse s’adapter et rester fidèle à son intuition.

Si tu souhaites toi aussi rejoindre ma formation TOUS SUR LE PONT, au sein de laquelle je t’aide dans la préparation de ton voyage. Si tu souhaites obtenir les réponses à tes interrogations sur ce sujet, cliques sur ce lien et tu seras informé de l’ouverture de la prochaine session.

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • navigation en voilier

Comments

comments

A propos de pousseparlevent

Rejoignez-moi sur mon profil Google+

Lire aussi

notre voyage en voilier en colombie

Notre voyage en voilier en Colombie

La Colombie est un pays qui nous attire depuis que nous sommes arrivés dans les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge