Accueil / Carnet de voyage / Que faire et où dormir autour de Medellin
que faire et ou dormir autour de medellin

Que faire et où dormir autour de Medellin

Après s’être fait sabler sur la péninsule du Cabo de la Vela, nous avons décidé de découvrir la Colombie agricole avec la visite de Medellin et ses environs. 

Maloya, notre voilier avec lequel nous parcourons le monde depuis 2 ans et demi, nous attendra sagement à la marina près de Barranquilla pendant cette balade de 10 jours. Voyageant avec deux jeunes enfants (Nael 2 ans et demi et Mia 3 mois) nous avons choisi de limiter les destinations et de prendre notre temps pour se balader autour de Medellin. 

Medellin entre découverte sportive et sociale

Medellin est la ville moderne de Colombie, autrefois connue pour son cartel de la drogue, elle est aujourd’hui plébiscitée pour son développement urbain qui favorise la mixité sociale et la diminution de la pollution.

A peine arrivés, les yeux piquent, la pollution est bien palpable et pourtant cette ville à l’éternel printemps est située dans une vallée entourée de très belles montagnes. 

Nous ne sommes pas familiers des villes et préférons trouver des activités en nature. Pour cette escale, nous choisirons donc de découvrir le quartier de la communa 13 et de prendre de la hauteur pour aller sauter pour la première fois en parapente.

graffitis-communa13-medellin

On saute dans un des nombreux taxis jaunes (très bon marché) pour rejoindre la communa 13. La circulation est dense et le chapelet avec la vierge Marie danse sur le rétroviseur du conducteur. C’est une des habitantes de la commune qui va nous faire la visite. Elle vit ici avec son petit garçon. Ce quartier célèbre pour ses nombreux graffitis colorés a vécu des heures noires. C’était le plus violent de toute la ville, ici les règlements de compte armés était monnaie courante et la drogue dictait sa loi impitoyable. En 2002, 2 énormes hélicoptères ont encerclé le quartier, accompagné de 3 000 militaires au sol. C’était l’opération de « nettoyage » ORION, elle durera 12 heures. Une éternité pour les habitants de ce quartier qui ont tous perdus un être cher dans les affrontements. Aujourd’hui, on se promène librement dans la communa 13 pour admirer les nombreux graffitis qui témoignent de cette triste histoire. 

Le lendemain direction San Félix pour réaliser le rêve d’Icare. Il fait bon sur les hauteurs de Medellin. Le taxi peine à monter la côte, on en profite pour apprécier la vue. Pour décoller, nous attendons 2 bonnes heures que le thermique qui monte de la ville se soit stabilisé. Alors que les rapaces réalisent de larges cercles dans le ciel, je m’élance pour la première fois dans les airs. La sensation est tellement unique qu’immédiatement à terre, j’invite Aurélien à vivre l’expérience. Nous voilà pris par le virus du parapente.

Avant de rentrer à l’hostel El Alternativo, une petite auberge super mignonne dans le quartier touristique et tranquille d’El Poblado , nous allons nous reposer dans le jardin botanique. Il fait bien plus chaud qu’à San Félix et nous avons hâte d’être à demain pour rejoindre le petit village d’altitude de Jerico. Là-bas, il fera plus froid.

Jerico, un petit village de la région Cafetera qui gagne à être connu

Nous avons longtemps hésité entre la visite de Jardim ou Jerico et c’est suite à la réponse rapide et enthousiaste de Jorge, le responsable de l’hostel Las Cometas à Jerico, que nous avons décidé de sortir des sentiers battus et d’aller découvrir ce village authentique de la zona Cafetera situé à moins de 4 heures de Medellin. Et nous ne l’avons pas regretté. 

Visiter Jerico, c’est comme retourner dans le temps pour découvrir la Colombie rurale. Ici les cavaliers viennent boire un verre sans quitter le dos de leur monture, tout le monde porte un chapeau de paille retroussé sur la côté, les tuk tuks transportent les familles et les camions colorés amènent les travailleurs aux champs. Nous pourrions rester des heures à regarder les gens sur la place du village. 

On s’est régalé dans les nombreux restaurants qui entourent la place (prix les plus bas de notre voyage en Colombie). Les meilleurs petits déjeuners du pays se trouvent au café Don Rafa, chez Golem vous pourrez déguster des hamburgers locaux et naturels confectionnés par deux vénézuéliens qui reconstruisent leur vie ici, loin de la crise économique et sociale de leur pays. Sans oublier les délicieux batidos (milkshakes, smoothies) de Bambu. Mais laissez vous aussi tenter par les fritas (beignets, arepas, empannadas, patatas con huevo) vendus par les marchants ambulants de la place, ils sont très bons. 

Alors que la chaleur diminue, nous décidons de suivre les volontaires de l’hostel Las Cometas pour découvrir les sommets des montagnes Las Nubes. Super randonnée de 2 heures aller/retour, avec les enfants en portage. Une vue unique sur la vallée et retour à la lampe frontale. Une première balade depuis que nous sommes 4. Ca fait les jambes mais ça en vaut vraiment la peine.

Impossible de visiter la Colombie sans rencontrer les propriétaires d’une finca de café. Ariel et sa famille récoltent et préparent le café depuis toujours. Leur jolie maison fleurie surplombe la vallée et les plantations donnent l’impression d’être suspendues dans le vide tellement le dénivelé est important. Une petite heure de 4×4 pour atteindre cette plantation et un quart d’heure de marche à travers les bananiers et caféiers. On découvre comment le café est récolté puis lavé, trié et séché. Il sera ensuite grillé par la coopérative plus loin au village. Tout le travail réalisé par ces artisans du sol est impressionnant. Plus jamais je ne trouverais le café cher ! 

Nous découvrons grâce à Jorge que Jerico est connu pour ces deux sites de parapente, une nouvelle occasion s’offre à nous pour voler. C’est avec l’équipe d’ Ecoland que nous volons côte à côte avec Aurélien, pendant que l’on nous garde gentiment les enfants au sol. Le paysage est grandiose, la hauteur est moins spectaculaire qu’à Medellin mais le cadre est vraiment incomparable. Après la plongée à Bonaire, le parapente en Colombie, que de découvertes pour cet été 2019 !

Nous avons eu l’occasion de séjourner dans deux autres établissements à Jerico.

L’ hôtel Vista Hermosa à l’écart du village, il a une vue sublime sur la vallée et ses deux clochers, idéal pour les familles. Et pour terminer, l’hôtel Cabanas y flores, lui aussi en hauteur, nous avons dormi dans une maisonnette entourée de fleurs et d’arbres fruitiers dans une ambiance multicolore.

Guatapé, curiosité naturelle créée par la main de l’homme

Difficile de quitter ce beau village de Jerico après 5 jours passés sur place. Mais nous souhaitons découvrir le paysage unique de Guatapé, une région inondée par la construction d’un barrage hydraulique. 

Un stop touristique que nous avons un peu du mal à apprécier après l’authenticité de Jerico. On décide, comme tout le monde, de monter en haut de la piedra del Penol, d’après les géologues, ce caillou créé par la rencontre de plaques tectoniques aurait 65 millions d’années.  La vue est magnifique mais quelle tristesse de voir qu’en haut de cette pierre qui culmine à 200 m d’altitude, on trouve plusieurs troquets et magasins de souvenir avec la sono à fond. 

On retourne se balader dans le village de Guatapé, heureusement il fait gris, c’est un jour de semaine et nous sommes hors saison, du coup il n’y a pas grand monde dans les rues de ce village situé à moins de 2 heures de Medellin. Un village aux façades colorées qui raconte l’histoire de ses habitants. Nous logeons au village pour une nuit dans le modeste, mais propre hôtel El Paisaje. Nous décidons ensuite d’aller nous mettre au vert, en séjournant à la Casa Kayam. Une auberge pour voyageur artiste, ici on joue de la musique, on crée des bijoux entourés par les champs. 

Avant de quitter ce paysage aux milles lacs, nous décidons d’aller nous balader dans la campagne. On rejoint un monastère en tuk tuk et on redescend au village à pied, vue sur la piedra del Penol, on longe une rivière sur une petite route ombragée, le tout en admirant ces trous d’eaux qui feraient penser aux fjords suédois.

On vous conseille deux restaurants à Guatapé, un restaurant thaï extrêmement bon Thaï terrasse et une cuisine vénézuélienne Venezuela Mia. Dans les 2 cas, vous voyagerez grâce à votre assiette.

Comment aller à Medellin, Jerico et Guatape

Barranquilla – Medellin

Nous avons pris l’avion car avec deux petits bouts c’était plus simple ( 200 € pour deux adultes et un enfant ) mais il y a aussi des bus qui vous transportent en 12h à partir de 23€/pers .

Trajet Medellin – Jerico

En bus – aller au terminal sur – guichet 18 – 6€/pers – 3 heures et demi de trajet

Trajet Medellin – Guatape 

En bus – aller au terminal del norte – guichet 14 – 4,50 €/pers – 1 heure et demi de trajet

Comments

comments

A propos de Sarah Hébert

Je suis la capitaine du bord mais heureusement que mon homme est là pour me compléter à merveille, notamment sur toutes les tâches ingrates style la mécanique! ;) C'est principalement moi qui tiens ce blog, j'adore partager ma passion et communiquer mon amour de la mer. Si vous avez des questions posez-les moi en commentaire, je me ferai un plaisir de vous répondre à la prochaine escale! Rejoignez-nous sur notre profil Google+

Lire aussi

los roques en voilier

Découvrir los Roques et los Aves en voilier

Ne partez pas dans un pays en guerre ! 20 jours avant de quitter la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge