Accueil / Préparer son tour du monde / Voyager en voilier avec un chat
voyager avec un chat en voilier

Voyager en voilier avec un chat

Vous avez un chat et vous ne souhaitez pas le laisser à terre lorsque vous partez en croisière? Votre boule de poils vous manque lors de vos voyages en bateau, alors il est peut être temps de tenter une navigation test. Mais est-ce que nos félins sont vraiment fait pour la vie en mer? Quelles précautions prendre avant et pendant le séjour nautique? Cours ou long séjour voici toutes les infos que vous devez connaitre pour partir avec votre matou à la voile.

N.B: cet article s’adresse aux propriétaires de chat mais les recommandations sont quasiment les mêmes pour les chiens. Pour le passeport/l’identification électronique et le vaccin rage, le chien et le chat sont dans le même panier. Mais dès qu’il y a des traitements ou des examens spécifiques demandés, il y a forcément des différences entre le chien et le chat puisque chacun a ses particularités.

Etre en règle pour la douane et le service phyto-sanitaire

Chat merCela semble relativement simple il suffit d’avoir les papiers nécessaires à savoir passeport, carnet de vaccination, certificat d’anticorps antirabique et puce électronique.

Pour nous en parler, nous laissons la parole à Myriam, une vétérinaire qui prépare un voyage en voilier avec sa chienne Reva « voyager » en tahitien puisqu’elle a été adoptée à Moorea.

anivetvoyage.com est le site incontournable pour connaître les Formalités à suivre en fonction des pays visités. Elaboré par un vétérinaire, il est très bien fait et il est mis à jour très régulièrement.

Les points obligatoires pour voyager en Europe : l’identification électronique, le passeport européen et la vaccination anti-rabique, postérieure à l’identification et valide 21 jours après la primo-vaccination avec un respect des délais pour les rappels.

Hors Europe, il y aura parfois des spécificités suivant les pays avec des examens particuliers demandés et parfois une quarantaine.

Mais s’il y a un examen à prévoir, avant de partir hors Europe, c’est la sérologie rage car beaucoup de pays la demande. Et lorsque celle-ci sera faite, elle sera valable à vie sauf si la date de rappel pour le vaccin rage est dépassée. En sachant que cet examen coûte environ 100 euros (sans compter les frais vétérinaires), il vaut mieux éviter de dépasser la date de rappel…

Attention aussi, pour ceux qui souhaitent rejoindre la Polynésie Française, un passage préalable par l’île de Tahiti est obligatoire afin que l’animal puisse être examiné par un vétérinaire officiel du SDR (Service de Développement Rural) et qu’un laissez-passer officiel vous soit remis. Dans le cas contraire, l’animal devra rester consigné à bord jusqu’à votre arrivée sur Tahiti. Le non respect de cette consigne peut vous coûter la réexpédition ou l’euthanasie de votre animal… Donc lorsqu’on arrive du cap Horn, ce n’est pas forcément ce qu’il y a de plus pratique mais on a pas le choix… Donc il faudra prévoir les Tuamotus et les Marquises après l’escale à Papeete…

http://www.biosecurite.gov.pf/importation/import_anim_yachts.php

chat en merSi comme Sarah et Aurélien vous souhaitez aller en Nouvelle Calédonie, il faut être sacrément motivés pour amener son animal de compagnie car les formalités y sont très contraignantes. Mais il n’y a pas de problèmes, il n’y a que des solutions!!! Les voici :

 

Les documents nécessaires pour l’arrivée de votre animal à Nouméa

Enfin, méfiez-vous des pays anglosaxons (Australie, Nouvelle Zélande entre autres), là aussi les formalités pour y faire rentrer son animal sont nombreuses… Alors renseignez-vous bien avant d’arriver. Et éviter l’escale peut parfois vous simplifier la vie…

Précaution à prendre en mer

Fixer des filets sur vos filières pour éviter que votre joyeux matou ne glisse malencontreusement à l’eau, si vous comptez avoir des enfants se sera ça de fait et vous verrez que cela peut être utile pour tous les objets qui ont une facheuse tendance à vous glisser des mains. En navigation, interdisez l’accès au pont à votre chat, il doit comprendre que sa place est dans le cockpit ou à l’intérieur ; si le vent et la mer sont formés, vous pouvez même l’enfermer à l’intérieur pendant les manœuvres ou le temps que durera la mauvaise méteo.

Faut-t’il leur mettre un gilet ? Pour Pilou nous avons essayé mais cela n’a pas franchement été une réussite, le preuve en vidéo. Comme ça l’handicape plus que cela ne l’aide, on a laissé tombé cette option.

Est-ce qu’ils sont malades en mer?

chat sur l eauCela dépend des chats, certains oui d’autres non, ça n’est pas toujours évident de le savoir. Nous n’avons vu qu’une fois Pilou en petite forme sous moteur avec de la houle, mais c’était peut être juste le bruit du moteur qui l’incommodait. Il déteste ça et en parcourant les forums sur internet on se rend compte qu’il n’est pas le seul.

Comment les soulager du mal de mer? En les rassurant et en les amarinant petit à petit grâce à des croisières tests.

Difficile de savoir si votre chat sera heureux en mer, cela dépend du caractère de votre compagnon, mais aussi si c’est un chat d’appartement ou de campagne…

Pour Pilou cela semble clair, à peine on arrive au port qu’il saute direct sur le pont du bateau et attend tranquilement devant la descente. Il faut dire que c’est sa deuxième maison , puisque nous partageons notre temps entre l’appart d’Aurélien à Brest et Etel sur Maloya. Il semble plus redouter les tranferts en voiture que la vie à bord .

En navigation il semble content mais reste plutôt à l’intérieur, lorque l’on part en annexe ou en SUP (comme sur la photo), il est parfois très sceptique et émet quelques miaulements peut être pour nous indiquer qu’il considère que l’on fait un truc contraire aux lois de la nature !!!

Trucs et astuces en escale

chat bateauLaisser tomber un bout de large diamètre (ancienne amarre par ex) à l’avant et l’arrière du bateau pour que votre chat puisse remonter à bord s’il tombe à l’eau. Un bout de moquette qui traine à l’arrière est aussi très efficace.

En escale, la question de savoir si on le laisse aller à terre ou au contraire l’enfermer dans le carré ou dans une cabine revient souvent. Là aussi cela dépend de votre chat mais le port d’un harnais peut être une bonne façon de l’introduire à son nouvel environment.

De plus, Il ne faut jamais descendre un chat à terre, il doit descendre seul, car il laisse une piste qui lui sert à revenir à bord au moindre danger (ou frayeur).

Ne déplacer pas votre bateau si votre chat n’est pas à bord, même si c’est pour la place d’à côté.

Ne pas oublier de poser une chattière ou laisser simplement un hublot du cokpit ouvert.

Pilou est déjà tombé deux fois à l’eau au port: on ne sait pas trop pourquoi, la peur d’un chien alors que nous avions oublié de laisser un hublot ouvert et peut être une chasse trop périlleuse des mulets sur la jupe de Maloya.

Pilou est super sociable, c’est la mascotte du port d’Etel, tout le monde le connaît, il est pourri gâté par les pêcheurs et se met sur le dos pour avoir des caresses dès que quelqu’un passe sur le ponton ! Quand on est invité à manger sur un bateau voisin, il vient toujours avec nous la queue fièrement en antenne, cela fait beaucoup rire nos hôtes.

Les avantages d’un chat à bord

chat oceanImaginez comment vos quarts de nuit pourraient être nettement amélioré avec votre chat lové dans vos bras ou sur vos genoux. Un animal de compagnie tout comme les enfants (désolée pour la comparaison) est un excellent moyen de socialisation en voyage. Grâce à Pilou nous n’avons aucune fientes de goélands sur le pont, c’est d’ailleurs très drôle de le voir s’aplatir les oreilles en arrière dès qu’un volatile survole le bateau . Si l’un deux se pose malencontreusement dans son périmètre de garde, il se met à claquer de la machoire avec un petit miaulement signe d’une attaque imminente. Un chat chassera également les rongeurs et les insectes comme les cafards. Mais l’orgie du chat, c’est la rasia poissons volants sur le pont en pleine mer.

Conclusion:

No soucy, un chat c’est plus facile qu’un chien à bord allez y par étape. Si votre chat à l’habitude d’être baladé à droite à gauche cela devrait être plus simple. Enfin autorisez vous un temps de réglage. Par exemple, au début nous avions mis sa litière dans les toilettes de la pointe avant près de notre couchette, mais après plusieurs nuits où il nous réservait sa »grosse commission » vers 2h du matin et nous « enfumait » de ses effluves odorantes nous avons décidé de la déménager dans la cabine arrière babord. Depuis tout va bien, nous utilisons de la litière à copeau de bois et enlevons régulièrement les excréments. Mais à vrai dire lorsque l’on est au port il ne se sert jamais de la litière sauf quand il pleut, donc c’est plutôt royal au bar !

A lire:

Solitaire ou pas – Olivier Stern-Veyrin avec son chat Palpedor

Liz Clark – the voyage of swell avec tropicat

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • tour du monde bateaux voilier
  • croisière avec chat

Comments

comments

A propos de Sarah Hébert

Je suis la capitaine du bord mais heureusement que mon homme est là pour me compléter à merveille, notamment sur toutes les tâches ingrates style la mécanique! ;) C'est principalement moi qui tiens ce blog, j'adore partager ma passion et communiquer mon amour de la mer. Si vous avez des questions posez-les moi en commentaire, je me ferai un plaisir de vous répondre à la prochaine escale! Rejoignez-nous sur notre profil Google+

Lire aussi

10 points à vérifier avant d'acheter un voilier

10 points à vérifier avant d’acheter un voilier

Posséder un bateau c’est comme acheter un billet pour la liberté, mais aussi pour les …

6 commentaires

  1. Un autre exemple d’une belle cohabitation d’un chat avec un humain, c’est Touline et Gwendal : http://laboiteuse.blogspot.fr
    laurent Articles récents…C’est quoi l’eau ? c’est quoi la mer ?My Profile

  2. Bonjour,

    on en a déjà parle sur YOUTUBE quand tu as mis en ligne la video de Pilou sur le voilier et j’ai quelques anecdotes assez similaires aux tiennes à propos de mon chat .. Normal, c’était aussi un Pilou, il faut croire qu’ils se ressemble !

    Mon chat a été habitué tout petit à faire de la voiture, c’était sa deuxième maison, il nous suivait partout et évidement il était de la partie pendant les vacances à Noirmoutier au port de l’herbaudière .

    Nous passions un mois de vacances sur le bateau au port donc et c’était sa 3eme maison, comme ton chat, il détestait le moteur et en navigation, il était à l’intérieur mais dés le retour au port, il se baladait librement sur les pontons et sur le port .
    Il tombait régulièrement dans le port , heureusement quand on été là ! Un chat, ça nage, mais pas longtemps vu comment il s’affole . Je pense qu’il tombait car il essayait de pêcher les poissons derrière le bateau .

    Quand on partait se balader, il était enfermé mais je me souviens d’un soir ou on était partit diner au restaurant sur le port et on l’a retrouvé assis au pied du ponton sur le quai à nous attendre … il avait dû sortir par un hublot resté ouvert .

    Le reste du temps , il se baladait sur les catways, allant de bateaux en bateaux et il était connu de tout les plaisanciers .

    En tout cas , aucun problème pour lui à vivre sa vie en bateau mais je pense que plus ils sont habitués tôt mieux c’est .

    Les chats s’adaptent mieux qu’on le croit, avec ma femme nous avons un chat d’appartement maintenant , pantouflard, il n’est presque jamais sortit de l’appartement ( tout le contraire de mon Pilou ) . On l’a emmené à
    Los Angeles avec nous car on partait plusieurs mois et à 15 ans, en n’étant jamais sortit de son appartement, il a fait l’aller / retour en avion, en soute et ça s’est bien passé, même si nous, on était un peu inquiets de sa réaction et de comment on allait le retrouver en arrivant aux USA .
    Finalement, nickel, un peu déboussolé par son nouvel environnement mais il s’est vite habitué au soleil de Californie sur la terrasse avec vue sur le panneau Hollywood !

    Comme quoi, un chat , ça voyage sans problèmes quand on prépare bien les choses .

    En fait, la seule chose un peu compliqué, ce sont les démarches dans certains pays ( Cuba, Polynésie, nouvelle Zélande, Australie … ) ça a l’air assez contraignant et c’est sans doute ça qui me freinerait pour emmener un animal autour du monde … je pense qu’il faut être organisé sinon, ça doit être un casse tête en arrivant ! Mais rien n’est impossible avec une bonne préparation .

    En tout cas, un excellent article pour les gens qui se posent des questions concernant leur animaux .

    A+

    Yohann

  3. Quel beau projet à 3 ! N’hésitez pas à m’envoyer un mail si vous cherchez la règlementation pour voyager avec Pilou dans un pays pas encore référencé sur anivetvoyage.com

    • Yes super, merci beaucoup Dominique. Et merci pour ce beau site qui doit rendre service à de nombreux maîtres en voyage. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge